Les commandes LINUX (par Terminal) - RÉPERTOIRE ET FICHIER

-< RÉPERTOIRE ET FICHIER >-

-< SYNTAXE DES FICHIERS >-

 

Le système de fichiers (file system) est un arbre (organisation hiérarchique) dont les noeuds sont des répertoires (directories) et les feuilles des fichiers.

Le fichier (chemin/nom) peut être désigné :

  • soit par un path absolu (chemin absolu), qui commence par le caractère "/" (racine de l'arbre) suivie de la liste
    des noeuds (sous-répertoires, séparés par le caractère "/"), qu'il faut suivre depuis la racine pour atteindre le fichier.   EX : /env/goodspeedreseau/u/cnrs/dupont/mm.seq
  • soit par un path relatif : le fichier dans ce cas est désigné depuis le répertoire courant.

 

EX : u/cnrs/dupont/mm.seq (si on le désigne depuis /env/goodspeedreseau)

EX : mm.seq (si on le désigne depuis /env/goodspeedreseau/u/cnrs/dupont)

Le home directory est le répertoire d'accueil dans lequel on se trouve après avoir établi la connexion sur le compte.

Certains caractères ne sont pas autorisés dans le nom du fichier. Notamment, par exemple, le caractère espace, accepté dans les noms de fichiers sous Mac, joue le rôle de séparateur sous UNIX (il sépare commande, options et paramètres les uns des autres). Pour manipuler malgré tout un fichier qui contient ce type de caractère, le nom de ce fichier devra être encadré de guillemets (ex: rm "seq 23.dat"). En règle générale, il est préférable de se limiter aux caractères alphabétiques, numériques ainsi que "-" et "_".

Le fichier peut optionnellement contenir une extension. L'extension est une particule suffixe séparée de la racine du nom par un point. Elle vise généralement à renseigner sur la nature du fichier.

Exemples :

  • nom.txt : fichier texte
  • nom.doc : fichier de documentation
  • nom.gif : fichier image
  • nom.for : programme fortran etc...

 

Certains utilitaires sous UNIX (éditeurs de texte ...) conservent les deux dernières versions du fichier. Dans ce cas, si l'on modifie le contenu d'un fichier déjà existant, le nom de l'avant dernière version est "marqué" d'un signe particulier, tel que "~" (EX: toto et toto~) ou " %".

 

-< TRONCATURE >-

 

Sous UNIX, le caractère de troncature (caractère "joker") est le caractère * : il peut remplacer n'importe quel groupe de caractères d'un nom de fichier donné : il permet ainsi de simplifier la commande et/ou de généraliser une opération sur tout un ensemble de fichiers.

Exemples :

ls *.gif liste tous les fichiers .gif (images)

rm ar* détruit tous les fichiers commençant par ar

 

 

-< DROIT D'ACCÈS AUX FICHIERS >-

 

Dans tout système UNIX, les répertoires et fichiers ont des droits d'accès. Ceux ci sont indiqués par la commande "ls -la" (voir "man ls").

Par exemple :

drwxr-xr-x 2 martin ibg 11264 Oct 31 19:27 seq

-rw-r--r-- 1 martin ibg 4763 Oct 31 15:19 lookup.list

-rw-r--r-- 1 martin ibg 70786 Oct 31 01:07 ftp.log

drwxr-xr-x 37 martin ibg 1024 Oct 30 20:29 src

chmod

chmod <droits><fichier>

Commande qui permet de changer les droits d'accès d'un fichier. Les droits peuvent être désignés de deux manières possibles :

chmod <utilisateurs>+/-<droits> <fichier> ou

chmod <droits (octal)> <fichier>

Sous UNIX, on distingue trois catégories d'utilisateurs :

  • u : le propriétaire (user)
  • g : le groupe (group)
  • o : les autres(others)
  • a : user, group et other (all)

 

ainsi que trois types de droits, donnés sur 3 colonnes (rwx) :

  • r : lecture (read)
  • w : écriture (write)
  • x : exécution
  • - : aucun droit

 

Pour un fichier les droits sont exprimés par une chaîne de 10 caractères : tuuugggooo

t= type du fichier

  • - : fichier ordinaire
  • d : répertoire (directory)
  • l : lien symbolique
  • c ou b : fichier spécial

 

ET

  • uuu : droits du propriétaire
  • ggg : droits du groupe
  • ooo : droits des autres

 

Pour modifier le droit d'accès d'un fichier donné, utiliser la commande chmod (voir man chmod).

EX : chmod u+r toto donne le droit de lire le fichier toto à l'utilisateur (vous-même)

chmod g+w toto autorise une personne du même groupe que vous à écrire le fichier

chmod o+x toto autorise n'importe qui à executer le fichier

chmod a+rx toto autorise le propriétaire, le groupe et les autres à lire et exécuter le fichier

Droits d'accès et sa correspondance en octal :

--- 0
--x 1
-w- 2
-wx 3
r-- 4
r-x 5
rw- 6
rwx 7

On peut, ainsi, définir par chmod, les droits en octal. Exemples :

chmod 600 * attribuera : rw------- à tous les fichiers

chmod 644 * attribuera : rw-r--r-- à tous les fichiers

chmod 750 * attribuera : rwxr-x--- à tous les fichiers

-R : applique les modifications à toute l'arborescence (récursive).

Exécuter un fichier :

./<nom du fichier>

chown

chown <propriétaire (utilisateur)>:<groupe> <fichier>

Change le propriétaire et le groupe d'un fichier.

umask

umask <valeur>

La commande umask suivie d'une valeur (3 chiffres en octal) définit le mode de création de fichiers ou de catalogues.
On peut notamment fixer cette valeur en ajoutant la commande umask au fichier du home directory nommé .profile
Par défaut, les droits d'accès d'un compte sont définis par umask 027 : cela signifie que la lecture des fichiers et leur exécution ne peuvent se faire que par l'utilisateur et ceux associés à son groupe (personne a priori), et que l'écriture ne peut se faire par personne d'autre.
La valeur de umask (masque au sens informatique) est soustraite aux droits par défaut des fichiers (666) et des répertoires (777) à leur création.
EX: umask 027 modifie les droits de la manière suivante :

  • les fichiers 666 deviennent 640
  • les répertoires 777 deviennent 750

     

     

 

 

Rechercher

RizVN Login

Calendar

October 2018
S M T W T F S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Traffic

Aujourd'hui239
Hier253
Cette semaine239
Ce mois3667
Total271180

Info Visiteur

  • IP Visiteur : 54.156.39.245

Qui est connecté
1
Online

lundi 15 octobre 2018 21:35